🗣CARPASENS : Les 3 Ăźles☝

C’est aux alentours de 6h30 le samedi matin que Thierry, StĂ©phane, Anthony et Quentin se rejoignent pour entamer leur semaine de pĂȘche.

7:30: Premier arrĂȘt sur l’aire d’autoroute de MONSWILLER autour d’un cafĂ© pour parler pĂȘche et du quotidien de chacun, le tout accompagnĂ© de sourires et d’impatience !
C’est aprĂšs cette petite pause que notre Ă©quipe reprend doucement la route en direction de LA TOMBE.

11:30: Nos deux binĂŽmes arrivent sur place accueillis chaleureusement par Olivier & Nicole.
Épuisette, Sling, tapis de rĂ©ception sont fournis sur les lieux, les wadders quant Ă  eux sont dĂ©sinfectĂ©s, pour Ă©viter d’éventuelles maladies pour les poissons que nous serions susceptibles de transporter de plan d'eau Ă  plan d'eau.
AprĂšs discussion avec les propriĂ©taires, nos Ă©quipes se rendent compte que la pĂȘche risque d’ĂȘtre plus compliquĂ©e que prĂ©vue. Le coup de froid et la haute pression de la semaine passĂ©e ont clairement jouĂ© sur l’alimentation et l’activitĂ© du poisson.

Suite Ă  ces brefs Ă©changes, il est enfin temps pour nos pĂȘcheurs de prendre place sur leurs postes respectifs :
Thierry & Stéphane au poste 15/16
Anthony & Quentin au poste 1/2
                  

Prise des postes & approches:

Thierry et StĂ©phane dĂ©cident aprĂšs concertation de s’installer sur le poste 15 et de laisser le poste 16 de libre, pour avoir une pression de pĂȘche moins importante si le poisson serait amenĂ© Ă  venir de leur gauche.
AprĂšs avoir sondĂ© son lieu de pĂȘche StĂ©phane trouve une langue de gravier Ă  125m. Il dĂ©cide d’y mettre une quinzaine de Spombs de bouillettes FRUIT (mĂ©lange de 12 & 20 millimĂštres)
                         .
En période froide il faut y aller trÚs « léger », nous sommes là pour attraper le poisson et non le nourrir. Les touches se font rares !
2 cannes sur son spot principal et une, lĂ©gĂšrement positionnĂ©e derriĂšre son amorçage, pour intercepter d’éventuels poissons plus mĂ©fiants.

Thierry, lui, et de par son expĂ©rience, prend son temps, il pĂȘche Ă©galement un plateau de gravier Ă  environ 90m.
La premiĂšre nuit il ne met qu’une dizaine de spombs et ne pĂȘchera que son spot jusqu’au lendemain. Aussi il posa une canne derniĂšre son amorçage principal.
Anthony et Quentin, eux, arrivent sur leurs postes.
Quentin, affectĂ© au poste 1, dĂ©cide de pĂȘcher avec Anthony au poste 2 car la configuration de pĂȘche s’y prĂȘte et aussi pour le cĂŽtĂ© convivial qu’offre ce moment. 
Anthony sonde en direction du cĂŽtĂ© droit de l’üle qui se trouve en face de lui. Il y dĂ©cĂšle un plateau de gravier Ă  95m, il y dĂ©pose deux cannes, et une quelques mĂštres derriĂšre dans un substrat plus sablonneux. Son amorçage est constituĂ© de  bouillettes FRUIT et SCOPEX en 12 et 20mm couvert d'ACTIVE DRIP.
                  
   
Quentin quant à lui, aperçoit à l’Ɠil nu au loin une cassure sur la berge d’en face.
AprĂšs avoir pris les informations nĂ©cessaires avec son marqueur il constate que les profondeurs d’eau varient de 0.50m Ă  4.10m sur 4m00 de longueur.
Il dĂ©cide de mettre une canne en bas de la cassure sur un fond en sable et l’autre sur le gravier qui compose la cassure. Une des cannes envoya une vingtaine de spombs de bouillettes de la gamme SCOPEX mĂ©langĂ©es Ă  la gamme FRUIT en 20mm et 12mm nappĂ©es d’ACTIVE DRIP.
                   
Sa troisiĂšme canne quant Ă  elle, sera placĂ©e avec un simple maĂŻs flottant, enrobĂ© d’un sac soluble avec un mix en phase de test et de micros pellets Ă  30m du bord sur une tache de gravier.                    
        
Cette canne elle, sera amorcée uniquement avec une cinquantaine de billes de 20mm au cobra (SCOPEX/FRUIT), pour rester le plus discret possible !

AprÚs 48h la réalité rattrape tout le monde.
Aucun poisson n’est mis au sec par les 12 pĂȘcheurs prĂ©sents sur l’ensemble du plan d’eau.
Le constat est la, le poisson s’alimente peu, voir pas du tout.
Le samedi, dimanche, lundi se passent sans le moindre bip.. Le froid et l’humiditĂ© eux sont de la partie.
Pour se remonter un peu le moral, nos équipe décident de manger ensemble au poste 2 une fondue savoyarde. Un moment convivial qui permet de remonter les troupes !
C’est dans la nuit du mardi, que le dĂ©tecteur d’Anthony s’affole.
Un départ inespéré ! Prise de contact, le poisson se laisse ramener sans trop de mal.
Quentin l’épuise, il se retourne vers son binĂŽme et lui adresse un sourire et une tape dans la main.
Qu’il fait du bien ce premier poisson.
Et quel premier poisson
 Une miroir de 25+ pour Anthony đŸ’„!
       

Stéphane alerté par un SMS de Quentin, enfourcha son vélo et pris la direction du poste 2 pour voir ce monstre et féliciter ces amis !
Ne plus amorcer le poste et laisser les lignes Ă  l’eau plus de 48h auront payĂ©.

Il est désormais temps pour nos équipes de se rendormir des étoiles pleins les yeux et se rebooster pour le reste de la semaine.

24heures passent
.
C’est au tour du binĂŽme StĂ©phane/Thierry de faire mouche en pleine nuit. MalgrĂ© le froid, Stephane sortie du biwy en trombe en oubliant mĂȘme de mettre ses chaussures! Trop tard, plus le temps de faire marche arriĂšre, il prend contact. Ce poisson se laisse aussi ramener sans trop se dĂ©battre.
Thierry l’épuise, coup de frontale dans le triangle maillĂ© et boom 2e poisson de +20. đŸ„°
Courte séance photo avant de laisser repartir cette jolie miroir !
        

RĂ©vĂ©rence Ă  StĂ©phane et Thierry 😃
48heures s’écoulent Ă  nouveau
. Nos Ă©quipes s’apprĂȘtent donc Ă  entamer leur derniĂšre nuit Ă  Îles Cubes.

Retour au poste 2 :
Quentin et Anthony partagent ensemble un dernier barbecue, sous un ciel dégagé et une pleine lune somptueuse.  
      
        
AprĂšs un bon repas et un thĂ©, ils dĂ©cident d’aller se coucher car lendemain rĂ©veil a 7h00.
Les heures passent
. 1h30 le dĂ©tecteur rĂ©sonne dans le biwy, Anthony prend contact, le poisson part sur sa gauche en direction d’un arbre mort.
Dans la foulĂ© une autre canne part, Quentin ferre et entame lui aussi son combat. C’est la folie ! đŸ˜Č AprĂšs des heures et des heures d’attente, tout s’emballe d’un coup d’un seul !
C’est suite Ă  quelques minutes Ă©prouvantes qu’Anthony dĂ©croche malheureusement le poisson qui avait pris la direction de l’obstacle.
Quentin quant Ă  lui, termine le combat et glisse une jolie commune dans l’épuisette !
Elle aura succombĂ© aux pop-up scopex en 11mm dans un PVA qui contenait un mix en phase de test 
. đŸ€«đŸ˜
     
Une commune pleine d’avenir 
. ✹
Aller, au lit, histoire de recharger les batteries avec les quelques heures de sommeil restantes.

Le reste de la nuit fut calme pour nos Ă©quipes.

Conclusion:

Au final 3 poissons auront été mis au sec pour 4 départs.
La pĂȘche fut plus compliquĂ©e que prĂ©vue, ce fut sans cesse un casse tĂȘte pour pouvoir tirer son Ă©pingle du jeu. La pĂȘche automnale peut s’avĂ©rer trĂšs compliquĂ©e Ă  cause des conditions : froid, manque d’activitĂ©, pression atmosphĂ©rique.. Cependant, le jeu en vaut vraiment la peine car elle peut trĂšs souvent rapporter trĂšs gros ! Le dĂ©cor change entiĂšrement, les couleurs sont souvent exceptionnelles. Le froid, les repas, les cafĂ©s, le manque de sommeil, les rires auront fait qu’ils ont tous passĂ©s un superbe moment au bord de l’eau.

Nous tenons également à remercier Olivier et Nicole pour leur accueil et leur réactivité.

A l’annĂ©e prochaine 😁

L’équipe KR PRODUCT.